les réclamations DÉPOsées suite à de graves intempéries atteiGNent un niveau sans précédent

'.$alt.'

Selon un rapport du Bureau d’assurance du Canada (BAC), les dommages assurés pour les inondations, les tempêtes de vent, les tempêtes de verglas et les tornades ont atteint 1,9 milliard en 2018.

Ce qui différencie 2018, c’est qu’il n’y a pas eu un seul événement responsable pour les pertes importantes, comme les inondations de Calgary en 2013 et les feux de forêt de Fort McMurray en 2016.

Certaines des plus importantes réclamations proviennent des tempêtes de vent de l’Est canadien qui ont atteint plus de 700 millions, les tempêtes de verglas en Ontario et au Québec qui ont coûté près de 400 millions, et les tempêtes estivales dans les Prairies qui ont causé des dommages de plus de 240 millions.

« Le changement climatique coûte aux contribuables, gouvernements et commerces canadiens des milliards de dollars chaque année, a déclaré Craig Steward, vice-président des affaires fédérales du BAC. Nous devons prendre les mesures requises pour limiter ces pertes à l’avenir. Le coût de l’inaction est trop élevé. »

Visitez le site Web du BAC pour savoir comment vous préparer à un sinistre.